Intro 2Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Francis TESSA

Fiche fondée sur un dossier rédigé par Jacques-Gérard LINZE
Dossier L : n° 31, fascicule 4

Francis TESSA
Poète, romancier, éditeur...

Francis TESSA

Informations générales


Né(e) le 17/10/1935

Biographie

Francis Tessa est né le 17 octobre 1935 à Rossano Veneto, Italie. Il est venu se fixer en Belgique près de dix-sept ans plus tard.

D'un premier mariage, il a une fille. Sa seconde épouse, Claudine Kirsch, professeur et ardennaise, lui en a donné une seconde, Charlotte.

Possédé tôt par le besoin d'écrire et le goût de la poésie (un goût qui, à ce degré d'intensité, ne va pas sans le «don»), il a toutefois, pour d'évidentes raisons matérielles, fait une carrière de gestionnaire d'imprimerie jusqu'en 1990.

Aujourd'hui, il peut se consacrer à temps plein, comme animateur, à l'association Identités qu'il a fondée et vouée à la poésie.

Installé dans cette région de Meuse liégeoise devenue sa terre, il s'est fait des amis partageant ses inclinations et, avec eux, a largement débordé le cadre de la création littéraire pour entreprendre des travaux (qui se poursuivent encore) dans plusieurs domaines liés à la littérature et même aux arts plastiques : édition, promotion, études et expositions. Ces amis sont connus : Francis Chenot, Rio di Maria oeuvrent encore aux côtés de Tessa; Jean Bouillon et René Gerbault ont disparu trop jeunes. Leur première association, primitivement vouée à la défense et à l'illustration de l'oeuvre de l'aîné Georges Linze, s'appelait Vérités et, sous ce nom, a acquis une enviable réputation.

En 1985, Vérités a fait place à Identités, pour éviter toute confusion avec une revue coloniale et, sans doute, colonialiste.

Constitué en 1966, le groupe s'est aussitôt imposé des objectifs multiples mais parallèles : animations, présentations, colloques, sans oublier bien entendu l'édition d'une revue périodique et de livres (à l'enseigne de Vérités d'abord, de L'arbre à paroles ensuite, avec des collections spécialisées telles que, par exemple, Le buisson ardent). Il y eut aussi la création d'une Maison de la Poésie et d'une galerie d'art à Amay, ainsi que les Midis littéraires de Liège.

L'expiration d'un bail, en 1977, entraîne la fermeture de la Maison et de la galerie. L'association s'installe à Flémalle, en 1983, pour revenir à Amay en 1987. C'est à Flémalle qu'elle donne naissance au Groupe du Poème (qui va fusionner avec un autre groupe, bruxellois, Tout un poème).

Au prix d'un travail soutenu et d'une politique de qualité, l'écrivain-éditeur Francis Tessa, avec Identités et ses collections, s'impose jusqu'au-delà des frontières du pays. Beaucoup de nos meilleurs poètes figurent à ses catalogues. On ne peut être exhaustif, mais, au risque d'oublier quelques-uns des plus notables, on peut citer Albert Ayguesparse, Jacques Crickillon, Gaspard Hons, Philippe Jones, Werner Lambersy, Gaëtan Lodomez, André Miguel, André Schmitz et Fernand Verhesen, du côté des Wallons et des Bruxellois. Des auteurs français et québécois ont aussi été publiés et diffusés par L'arbre à paroles.

Pendant tant d'années si bien remplies, heureusement, Francis Tessa a poursuivi sa carrière de créateur, comme le démontre la notice bibliographique ci-après.

Bibliographie

Poésie :

  • Les chemins de Golconde, Le Coryphée Amay, 1965.
  • Un radeau dans le ciel, Permanences, Bruxelles, 1966.
  • Diacre de douleur, Unimuse, Tournai, 1966.
  • Amour démesuré, Vérités, Amay, 1967.
  • Sidérarque aux mains de sable, Vérités, Amay, 1967.
  • Stalag Zéro, Vérités, Amay, 1968.
  • Oméga, rituel pour quatre voix et chœur, Vérités, Aamy, 1968.
  • Et flambe ma brûlure, Vérités, Amay, 1969.
  • Éphémérides de la parole, Asphalte, Amay, 1970.
  • À parler de la nuit, Vérités, Amay, 1971.
  • Estuaire du silence, Vérités, Amay, 1973.
  • Et mon matin aux lèvres, Vérités, Amay, 1973.
  • Étamine des cils, Espace-Fagne, Bruxelles, 1974.
  • Étamine des cils, même ouvrage, Edmond Thomas, Bassac (Charente), 1974.
  • Dix-sept poèmes du regard, Vérités, Amay, 1979.
  • Estuaire du silence (2e édition remaniée), Vérités, Amay, 1979.
  • Dans le gris de Meuse (textes et gravures), en collaboration, Le Groupe du Poème, Amay, 1981.
  • Infiniment le lieu, préface de Jacques Crickillon, Vérités, Amay, 1982.
  • Territoire des signes, recueil d'œuvres antérieures, 1975-1985, L'Arbre à Paroles, Flémalle, 1987.
  • Les traverses, L'Arbre à Paroles, Amay, 1988.
  • Dans le tremblement du souffle, L'Arbre à Paroles, Amay, 1989-1994. (Prix Félix Denayer 1989 de l'Académie royale de Langue et de Littérature françaises).
  • Images et mots d'Amay, L'Arbre à Paroles, 1989, en partenariat avec Francis Chenot.
  • Georges Leplat, Trente années de peinture, Maison de la Poésie, 1990, en partenariat avec Francis Chenot.
  • Lieux et autres miroirs, L'Arbre à Paroles, Amay, 1994.
  • Véronique Boseret, L'Arbre à Paroles, 1994. Coll. Buisson Ardent. Dessins de Véronique Boseret.
  • L'incendiée, l'approchant, L'Arbre à Paroles, 1999.
  • Georges Leplat, Quarante ans de peinture, Maison de la Poésie, 2000, en partenariat avec Francis Chenot.
  • Venise, Le Buisson ardent, 2001.
  • Quelques lieux pour paroles, L'Arbre à Paroles, 2002.
  • Demeure du deuil, Éd. L'Arbre à Paroles, Amay, 2003. Traduit en italien : Dimora del lutto, L'Arbre à Paroles, Amay, 2003, coll. Monde latin.

Roman :

  • Les enfants Polenta, Bernard Gilson, Bruxelles, 1996.

Divers :

  • Collignon, prénom Robert, biographie, asbl Identités, 1994.

Prix obtenus

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les Activités

Rencontres
Salons, Foires, Marchés
Colloques & Conférences
En classe
Boite à outils
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL