Intro 2Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Arsène SOREIL

Fiche fondée sur un dossier rédigé par Georges JACQUEMIN
Dossier L : n°36, fascicule 3

Arsène SOREIL
Poète, conteur, essayiste, romancier.

Arsène SOREIL

Informations générales

Belgique PROV LUX
Né(e) le 05/02/1893 / décédé(e) le 05/03/1989

Biographie

Il y a, en somme, deux Arsène Soreil. Le premier est l'auteur bien connu, populaire même, d'un ouvrage constamment réédité, sorte de classique de notre littérature, Dure Ardenne, et, dans une moindre mesure, de Récits divers et jeux de plumes; l'autre est un essayiste qui se souvient d'avoir fait des études d'esthétique et d'avoir, de longues années durant, enseigné cette discipline à l'Université de Liège, auteur doublé d'un polémiste et visant un public plus soucieux de théories et d'idées

Il y aurait aussi - ô Protée - un Arsène Soreil journaliste, un critique littéraire et un poète fantaisiste, voire un dessinateur.

Biographie

Arsène Soreil était né à Rendeux-Bas, dans la région de Marche, le 5 février 1893, dans une famille modeste. Il était l'aîné de six enfants.

Dans ses jeunes années, sa famille changea plus d'une fois de domicile, mais il passa l'essentiel de son enfance à Érezée. Enfance campagnarde donc, qui le marquera : elle explique aussi bien son goût de la nature que, sans doute, son sens des valeurs stables, sa préférence accordée à ce qui est fixe ) éternel ) plus qu'à ce qui est mouvement, rupture. Arsène Soreil rappelait volontiers qu'il avait gardé les chèvres, ce qui, au demeurant, était bien normal à cette époque-là. (L'usage se maintint jusque dans l'entre-deux-guerres et n'était pas contraignant au point d'interdire la lecture ou de permettre de cueillir des noisettes au long des haies).

Humanités gréco-latines à Bure et à Taintignies; études supérieures interrompues notamment par la Première Guerre mondiale (à laquelle il participa), à Louvain, à Bruxelles, à Liège et à Paris. Docteur et docteur spécial en Philosophie et Lettres (section romane), porteur d'un certificat d'esthétique et d'un diplôme d'études supérieures de l'Université de Paris.

Après la guerre, Arsène Soreil entra dans l'enseignement à Bouillon (cf. Récits divers), Tirlemont, Malmédy, puis à l'Athénée de Liège (1929-1953).

Dès 1937, il est chargé d'un cours d'esthétique à l'Université de Liège. Au fil des ans, ses attributions iront s'étoffant. Au sein de cette université, il fut, un temps, l'animateur du Cercle inter-facultaire de Littérature (C.I.L.), qui publia plusieurs cahiers Écritures et une revue, La Guimbarde.

Rapide à réagir à ses lectures, à l'actualité, Arsène Soreil fut un journaliste fécond. Il dirigea Les cahiers mosans (1932-1934), «revue littéraire liégeoise», La Terre wallonne (à partir de 1936 et jusqu'en 1940), «revue mensuelle de questions sociales et de littérature»; il collabora à Forces nouvelles (1945-1946), hebdomadaire liégeois, au Soir, à La vie wallonne où sa chronique des livres, personnelle, ferme de ton et de propos, est d'un critique sans complaisance.

En 1934, il fit partie du groupe qui, autour de Pierre Nothomb, fonda l'Académie Luxembourgeoise.

Admis à l'éméritat en 1963, Arsène Soreil est décédé à Liège le 5 mars 1989.

Bibliographie

  • Introduction à l'histoire de l'esthétique française, contribution à l'étude des théories littéraires et plastiques en France, de la Pléiade au XVIIIe siècle, Éd. Palais des Académies et La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1930. Réédition revue et augmentée d'appendices, 1955.

  • Dure Ardenne, préface de Gaëtan Monfet, illustrations d'Élisabeth Ivanovsky, Duculot, Gembloux, 1933. Éditions remaniées et augmentées en 1934, 1939, 1947, etc. Rééd. Éditions Racine, Bruxelles, 1998.

  • Le génie de l'image, «mélanges critiques», «belle Italie», 5 illustrations hors texte, Duculot, Gembloux, 1937.

  • Liège, reine de la Meuse et de l'Ardenne, textes et adaptations d'Arsène Soreil, éd. Liège-Touristique, imprimerie F.Van Buggenhout, Bruxelles, 1939.

  • Contes de vacances, Duculot, Gembloux, 1941.

  • Le vicomte de Bonald, étude littéraire, éd. Office de Publicité, collection Lebègue, Bruxelles, 1942.

  • Fugitives, recueil de vers, gravure d'après un dessin de l'auteur, éd. originale numérotée, Desoer, Liège, 1943; 2e éd. revue et augmentée, La Renaissance du Livre, s.d. (1964), avec un frontispice de Sidonie Basil.

  • Entretiens sur l'art d'écrire, éd. Baude, collection Bien écrire et bien parler, Paris-Bruxelles, 1946.

  • Récits divers et jeux de plume, réimpression des Contes de vacances (1941), suivis de proses diverses et de vers, illustrations d'Élisabeth Ivanovsky, Duculot, Gembloux, 1947.
  • Plaisir aux lettres, frontispice de Joseph Bonvoisin, Duculot, Gembloux, 1950.

  • Commerce et qualité, réalisé par Véga-Publicité, en collaboration avec le consortium général de publicité de Lyon; Georges Thone, imp., Liège, photos de Serge Vandercam, textes (quatorze poèmes) d'Arsène Soreil, 1952.

  • Edmond Glesener, les meilleurs pages présentées par Arsène Soreil, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1957.

  • De Liré à Liry, mélanges, Wesmael-Charlier, Namur-Paris, s.d. (1958).

  • L'inconnu du Pitti, Renaissance du Livre, Bruxelles, 1961.

  • Le génie de la peinture, 12 illustrations en couleurs et 52 en noir. Édité hors commerce par la Caisse nationale de Retraite et d'Assurance, Bruxelles, 1961.

  • Ardenne à plaisir, réalisé par Véga-Publicité, Georges Thone, imp., Liège, et offert par «Commerce et Qualité». Quinze photos inédites d'Armand Bilak, textes d'Arsène Soreil, 1961.

  • Feux d'aulne, poèmes, éd. de la Guimbarde, Liège, 1965. Frontistique de l'auteur, ornements d'A.-J. Carpentier.

  • Raisons vives, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1965.

  • Lances rompues, propos critiques, Sabel, Verviers, 1967.

  • Lieux de songes, poèmes, Renaissance du Livre, Bruxelles, 1967.

  • Art et poésie, Sabel, Verviers, (daté erronément 1967), 1969.

  • La belle histoire du val Saint-Georges, Imp. Van Linthout, Louvain, s.d. (1971).

  • Thèmes de saison, Art et Culture, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1974.

  • D'enfance et de vacances, Duculot, Gembloux, 1975.

  • Loisirs de plume et dits rimés, Duculot, Gembloux, 1978.

  • Pierre Chariot, aquarelliste, éd. Sous le Vent, Paris, 1980.

  • Pages rendues et autres, Renaissance du Livre, Bruxelles, 1985.

À consulter :

  • Roger Gadeyne, Arsène Soreil, étude illustrée bio-bibliographique avec des inédits de l'auteur; liminaire de Louis Rouche, éd. de l'Essai, coll. Essai-monographie, Liège, 1963.

  • Au pays de Dure Ardenne, n° spécial de la revue La Dryade, n°52, 1967.

  • Approches de l'art, mélanges d'esthétique et des sciences de l'art offerts à Arsène Soreil, La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1973.

Prix obtenus

Collaborations :

  • Collaborateur de nombreuses revues, Arsène Soreil a également signé la préface de plusieurs livres.
Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les Activités

Rencontres
Salons, Foires, Marchés
Colloques & Conférences
En classe
Boite à outils
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL