Intro 2Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Géo NORGE

Fiche fondée sur un dossier rédigé par R. LEJEUNE
Dossier L : n°6, fascicule 3

Géo NORGE
Pseudonyme de Georges MOGIN. Poète.

Géo NORGE

Informations générales

Belgique BEL

Biographie

Gouleyant, interférentiel, fricassant, ayant du "punch" et le faisant brûler, inquiétant bien sûr, comme tous les tendres qui sont d'affreux cruels (et vice versa), maître-ès-langage de la composition au contrepoint, de la matière au boyau de chat sous l'archet, il invente, non pas en virtuose (ce qu'il est) mais en magicien. Ah! on ne s'ennuie jamais avec Norge, qui pose cependant les questions les plus graves...

(Pierre Seghers, Livre d'or de la poésie française)

Aragon tenait Norge pour l'un des plus grands parmi les poètes vivants. Et au fond, que Norge soit mort change-t-il quelque chose à l'affaire? Sa poésie, vigoureuse comme pas deux, vit.

Norge était né à Bruxelles en 1898. Lorsqu'il s'appelait encore Georges Mogin, il travaillait dans le textile, voyageant alors entre Verviers et Paris. Puis il change de métier. On raconte qu'il aurait vendu des camions!

Sa "carrière" littéraire commence au théâtre. Mais la pièce Tam Tam est chahutée par un groupuscule surréaliste.

Par la suite, Norge rencontre Pierre-Louis Flouquet et Edmond Vandercammen. Ensemble, ils fondent le Journal des Poètes.

En 1949, le recueil Les râpes paraît chez Seghers.

1950 : Norge s'installe dans le Midi et se fait antiquaire. C'est à peu près au même moment que Flammarion et Gallimard se mettent à publier ses livres.

Peu à peu, l'oeuvre acquiert un rayonnement d'autant plus remarquable que les poèmes de Norge ne ressemblent à rien qui soit à la mode.

Georges Mogin est mort à l'automne de 1990.

Bibliographie

L'oeuvre de Norge est à ce point abondante (plus d'une trentaine de titres) qu'on se bornera à citer quelques-uns des recueils, ceux qui nous paraissent les plus représentatifs des mouvements de l'oeuvre. Une bibliographie presque complète figure dans le volume Oeuvres poétiques paru chez Seghers en 1978.

  • 27 poèmes incertains, Monnom, Bruxelles, 1923.

  • Joie aux âmes, Les Cahiers du Journal des Poètes, Bruxelles, 1941.

  • Les râpes, Seghers, Paris, 1949.

  • Les oignons, Henneuse, Lyon, 1956.

  • Les quatre vérités, Gallimard, Paris, 1962.

  • Le vin profond, Flammarion, Paris, 1968.

  • Les cerveaux brûlés, Flammarion, Paris, 1969.

  • Les oignons, etc., Flammarion, Paris, 1971.

  • La belle saison, Flammarion, Paris, 1973.

  • Les oignons sont en fleur, Jacques Antoine, Bruxelles, 1979.

  • Le stupéfait, Gallimard, Paris, 1988.

Prix obtenus

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les Activités

Rencontres
Salons, Foires, Marchés
Colloques & Conférences
En classe
Boite à outils
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL