Intro 2Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Marcel NOPPENEY

Fiche fondée sur un dossier rédigé par R. KIEFFER
Dossier L : n° 18, fascicule 4

Marcel NOPPENEY
Poète, prosateur-essayiste, polèmiste, humoriste, linguiste.



Informations générales

Grand-Duché du Luxembourg GDL
Né(e) le 24/04/1877 / décédé(e) en 1966

Biographie

Marcel Noppeney est né le 24 avril 1877 - son premier recueil poétique s'intitulera Le Prince Avril - dans une famille bourgeoise cultivée. Il passe son enfance dans la capitale d'abord, puis à Differdange où son père sera notaire. Dans ... à Differdange autrefois ..., l'écrivain plus tard se souviendra de ces années. Marcel Noppeney reçoit sa première formation intellectuelle à la maison. Aussi, dans les différents lycées luxembourgeois qu'il fréquentera pendant son adolescence, Noppeney ne reconnaîtra-t-il guère l'autorité de ses professeurs qui, pense-t-il, lui reprochent les connaissances, fruits de ses lectures, que sa situation privilégiée lui a permis d'acquérir.

Malgré lui, le jeune Noppeney, féru de littérature, s'engage à Paris dans des études de droit qu'il mettra beaucoup de temps à terminer. Il se consacre aussi à l'étude de l'histoire, mais avant tout il fréquente les milieux littéraires. De retour à Luxembourg, il publie des recueils de poésie - Le Prince Avril et De myrrhe, d'encens et d'or et il s'engage passionnément dans des activités de journaliste. Il aura toujours un goût prononcé de la lutte littéraire, de la polémique. Avec des amis, il fait paraître la revue culturelle Floréal (1907-1908).

Dès que commencent les hostilités, en 1914, Noppeney fonde un Comité de secours pour les Français et les Belges victimes de la guerre. En collaboration avec d'autres Luxembourgeois il aide les soldats belges et français qui ont réussi à se soustraire à la captivité en Allemagne. Cette initiative lui vaut d'être arrêté. Accusé d'espionnage, il est condamné à mort, gracié et emprisonné - à perpétuité - à Dietz-an-der-Lahn. Libéré le 21 novembre 1918, Marcel Noppeney aura la joie de voir entrer à Luxembourg les soldats américains et français.

Pendant quelque temps ensuite il sera juge à la Société des Nations, puis il s'établira dans sa maison de campagne, le château de Bofferdange, pour y mener une vie studieuse dans le domaine des lettres, et pour préparer l'opposition à la voisine allemande, laquelle se montre de plus en plus dangereuse. En 1934, entouré d'un certain nombre d'amis luxembourgeois, Noppeney crée la Société des Ecrivains luxembourgeois de langue française, dont il sera, jusqu'à sa mort en 1966, le premier président.

Aussitôt que les Allemands s'installent «en» Luxembourg - Marcel Noppeney tenait à l'emploi de cette préposition ! -, l'écrivain luxembourgeois est arrêté. Bientôt remis en liberté, il sera repris, toutefois, le 27 mars 1941 afin d'être transféré au camp de concentration de Dachau. Le détenu sexagénaire Marcel Noppeney surprit ses camarades par sa ténacité, par son courage; cependant il eut aussi la chance d'être protégé, voire préservé de la mort, grâce à l'affection qu'éprouvaient pour lui ses cadets.

De retour en Luxembourg, Marcel Noppeney, durant la dernière étape de sa vie, se consacrera entièrement à la «défense et à l'illustration de la langue française». En tant que président de la S.E.L.F., éditeur aussi des Pages, revue annuelle de cette société, en sa qualité de premier président de la jeune «Section des Arts et des Lettres» de l'Institut Grand-Ducal, Noppeney jouait un rôle considérable sur la scène culturelle du Grand-Duché de Luxembourg. Il est mort au printemps 1966, préoccupé jusqu'à sa fin par la situation du français dans sa patrie, réclamant la création d'un «Centre culturel français» auprès de l'Ambassade de France, mettant en garde ses compatriotes contre l'envahissement du pays par une nouvelle -et pacifique - invasion allemande.

Bibliographie

Poésie :

  • Le Prince Avril, Messein, Paris, 1907.

  • De Myrrhe, d'encens et d'or, Floréal, Luxembourg, 1909.

  • Signes sur le sable - Poèmes de la guerre et du bagne - Stylogrammes, Editions SELF, Luxembourg, 1949.

Histoire :

  • Des lions de Rémont aux lions de Trémont, histoire d'un Hôtel de Ville, J. Beffort, Luxembourg, 1932.

  • Luxembourg 1830 : La Révolution belge et la presse luxembourgeoise, J. Beffort, Luxembourg, 1934.

  • ... à Luxembourg autrefois..., 4 volumes, Editions SELF, Luxembourg, 1936-1960.

  • La Pentapole de Laurentvillers, Editions SELF, Luxembourg, 1953.

  • L'Aigle de Dalheim, Editions SELF, Luxembourg, 1954.

  • Contre eux, 2 volumes, Editions du Rappel, Luxembourg, 1953-1956.

  • France-Luxembourg, Ed. Information et Presse, Luxembourg, 1957.

Tourisme :

  • En Luxembourg, aujourd'hui, Editions SELF, Strasbourg, 1936.

  • Guide alphabétique et itinéraire (en collaboration avec Bob Calmès), Editions A.C.L., Luxembourg, 1938.

  • Tourisme bimillénaire, Luxembourg, Editions du Livre du Centenaire, Luxembourg, 1938-1948.

  • Les dix plaies de la route, Editions SELF, Luxembourg, 1950.

Biographie et critique :

  • Fresez paysagiste et son époque, Pierre Linden, Luxembourg, 1932.

  • L'oeuvre multiple de Nicolas Liez, Pierre Linden, Luxembourg, 1934.

  • Victor Hugo dans le Grand-Duché de Luxembourg, J. Beffort, Luxembourg, 1902; Pierre Linden, 1948.

  • Le Musée Pescatore - La collection Lippmann, Editions SELF, Luxembourg, 1950.

  • La Société des Ecrivains luxembourgeois de Langue française - Rapports, Editions SELF, Luxembourg, 1953-1965.

  • Le complexe d'Esope : questions de langue, Editions SELF, Luxembourg, 1959 et 1960.

Mémoires, nouvelles, etc. :

  • Les considérations du Baron Piç, Editions SELF, Luxembourg, 1955.

  • Le legs de la haine, Rappel, Luxembourg, 1952.

  • Le premier livre de mes Mémoires : traits et portraits, Editions SELF, Luxembourg, 1958.

  • Si Floréal m'était conté (tiré à 75 exemplaires hors commerce), Editions SELF, Luxembourg, 1958.

  • Le livre du Millénaire de la Ville de Luxembourg, rédigé par les membres effectifs de la Société des Ecrivains Luxembourgeois de Langue française, sous la direction de Marcel Noppeney, Luxembourg, Editions SELF, 1963.

  • Les pages de la S.E.L.F., fascicules I-XII, 1952-1966, publiés sous la direction de Marcel Noppeney.

Prix obtenus

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les Activités

Rencontres
Salons, Foires, Marchés
Colloques & Conférences
En classe
Boite à outils
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL