IntroductionService du Livre Luxembourgeois

Accueil / AUTEURS / monsieur

Joseph LEYDENBACH

Fiche fondée sur un dossier rédigé par Antoine CIPRIANI
Dossier L : n° 24, fascicule 3

Joseph LEYDENBACH
Romancier, auteur dramatique.



Informations générales

Grand-Duché du Luxembourg GDL
Né(e) le 16/09/1903

Biographie

Né avec notre siècle, le 16 septembre 1903, Joseph Leydenbach peut être considéré comme LE romancier luxembourgeois d'expression française. Originaire de la grande bourgeoisie, Joseph Leydenbach fait ses études secondaires à l'Athénée de Luxembourg. Dès son jeune âge, il se consacre à la littérature (1). Joseph Leydenbach est un homme aux multiples talents, car il s'adonne aussi à la musique, joue du violoncelle, y décroche des premiers prix et continuera à le pratiquer jusqu'en 1988.

Fils d'un président de tribunal devenu ministre, Joseph Leydenbach fait des études universitaires de droit et de sciences économiques à Anvers, Bruxelles, Nancy et Bordeaux. Il entre à la BIL (Banque Internationale de Luxembourg) en 1929, et en 1947 il en est nommé directeur. C'est un peu plus tard, en 1948, que paraît son premier ouvrage, Les Désirs de Jean Bachelin, chez Corréa, à Paris, roman qui est d'emblée un coup de maître. La carrière littéraire de Joseph Leydenbach est donc relativement tardive, surtout si l'on considère qu'il faut attendre 1970 pour voir de nouveau paraître une de ses oeuvres (2).

A partir de ce moment toutefois, il va régulièrement publier des romans et cela jusqu'en 1989, où paraît son dernier ouvrage, un recueil de deux nouvelles, intitulé Vie secrète. C'est avec ces nouvelles que Joseph Leydenbach, qui de 1966 à 1976 présida la Société des Ecrivains Luxembourgeois de Langue Française (S.E.L.F.), a fait ses adieux à la scène littéraire.

----------------------------------------------

(1) Ses premières oeuvres n'ont pas été publiées et aux dires de son auteur, elles étaient de médiocre qualité.

(2) A cette date paraît son roman Piccolo. Signalons au passage qu'entre 1948 et 1970, Joseph Leydenbach a écrit plusieurs pièces de théâtre, qui toutefois n'ont pas encore connu de représentation.

Bibliographie

  • Le Destin, théâtre, pièce inédite.

  • Les Désirs de Jean Bachelin, roman, Éd. Corréa et Co., Paris, 1948.

  • Nadia, théâtre, 1953.

  • No Man's Land, théâtre, 1953.

  • Piccolo, roman, Éd. de la Renaissance du Livre, Bruxelles, 1970.

  • Jeu d'Echecs, roman, Éd. de la Renaissance du Livre, Bruxelles, 1976.

  • Baladins, roman, Éd. La Pensée Universelle, Paris, 1979.

  • Histoire de Faux Pas, roman, Éd. de la S.E.L.F., Luxembourg, 1980.

  • Le Procureur, théâtre, Paris, 1981.

  • L'Otage, roman, Éd. RTL, Luxembourg, 1983.

  • Octave au Paradis, roman, Éd. Institut Grand-Ducal, section des arts et lettres, Luxembourg, 1984.

  • Griffes de Sorcières, roman, Éd. Institut Grand-Ducal, section des arts et lettres, Luxembourg, 1985.

  • Vie secrète, roman, Éd. Institut Grand-Ducal, section des arts et lettres, Luxembourg, 1988.

Prix obtenus

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ACTIVITÉS

En classe
Foires
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL