Intro 2Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Jean KOBS

Fiche fondée sur un dossier rédigé par Jean DUCOBU
Dossier L : n° 10, fascicule 3

Jean KOBS
Poète.

Jean KOBS

Informations générales

Belgique PROV LUX
Né(e) le 12/04/1912 / décédé(e) le 29/08/1981

Biographie

Naissance de Jean Kobs, le 12 avril 1912, à Hayange, en Lorraine, de parents belges.

Sur le conseil de son grand-oncle maternel, alors vicaire général à Namur, Jean Kobs est mis en pension en Belgique, au Petit Séminaire de Bastogne. De 1923 à 1930, humanités gréco-latines, interrompues par les vacances en Lorraine. Très nombreuses lectures : Hugo, Vigny, Heredia, Loti, Barrès, etc...

En 1929, le grand-oncle maternel est sacré évêque à Namur; cet événement renforce la décision de l'adolescent : il sera prêtre. Un an plus tard, il entre en première année de philosophie au Petit Séminaire de Bastogne. En 1932, il est admis en théologie au Grand Séminaire de Namur.

Jean Kobs est ordonné prêtre en 1936, à Namur.

L'année suivante, il est nommé vicaire à Barvaux-sur-Ourthe où il demeurera six ans. Commence à écrire des poèmes qu'il détruira par la suite.

Premières rencontres littéraires à Liège : Robert Vivier, Marcel Thiry...

En 1942, Jean Kobs est nommé curé au pays de sa mère, à Dinez-Houffalize, où il restera durant seize ans.

En 1949 : publication du premier recueil : Le parfum du silence, remarqué par le critique Y.-G. Le Dantec. Le prêtre-poète achève un travail commencé avant la guerre : la traduction de poèmes de Rilke.

1953 : publication de Les roses de la nuit, son second recueil de poèmes. L'ouvrage sera couronné par l'Académie française. Marie Noël lui envoie une lettre enthousiaste. En 1958, Jean Kobs est appelé à exercer son ministère à Dave, près de Namur. Il y restera jusqu'à sa retraite, en 1977.

Publication à Paris, en 1973-1974, de son oeuvre monumentale : Le kobzar de l'exil, qui comprend mille cinquante-neuf sonnets selon le nombre d'or cher à Virgile.

De 1973 à 1975 : nombreuses distinctions et prix littéraires. Jean Kobs passe les dernières années de sa vie à Wépion-sur-Meuse, dans la villa «Bellalui». Il meurt le 29 août 1981.

En 1983, le recueil posthume La mémoire du silence est publié à Namur. Il contient les derniers poèmes écrits par le prêtre-poète (1977-1981). L'Association royale des écrivains de Wallonie décerne, en 1982, le prix spécial «Jean Kobs» à Jean Dumortier pour son recueil Vigiles. Attribution en 1984 du premier Prix triennal de poésie «Jean Kobs» à Jacques Biebuyck, pour son recueil Veiller jusqu'à l'aurore.

Marie-Thérèse Boulanger publie, en 1985, L'offrande du Kobzar, un choix de poèmes de Jean Kobs, d'après les indications de l'auteur, suivi de notes bio-bibliographiques; en 1990, Une mémoire d'un val de Meuse (55 poèmes «mosans» extraits de l'oeuvre de l'auteur; en 1991, Une mémoire de Lorraine et d'Alsace (71 poèmes extraits de l'oeuvre de l'auteur).

Bibliographie

Poèmes :

  • Le parfum du silence, Vaillant-Carmanne, Liège, 1949.
  • Les roses de la nuit, préface d'Yves-Gérard Le Dantec, Points et Contrepoints, Paris, 1953.
  • Le kobzar de l'exil, Éd. de la Revue Moderne, coll. Points et Contrepoints, Paris, (2 tomes : * T. 1 : Le printemps et l'été, 1973. * T. 2 : L'automne et l'hiver, 1974.)

Oeuvres posthumes présentées par Marie-Thérèse Boulanger :

  • La mémoire du silence, Éd. Bellalui, Namur, 1983.
  • L'offrande du kobzar, choix de 300 poèmes, suivi de notes bio-bibliographiques rédigées par Marie-Thérèse Boulanger, Éd. Bellalui, Namur, 1985.
  • Une mémoire d'un val de Meuse, choix de 55 poèmes, Éd. Bellalui, Namur, 1990.
  • Une mémoire de Lorraine et d'Alsace, choix de 71 poèmes, Éd. Bellalui, Namur, 1991.
  • Au château de la solitude. Re-créations poétiques de textes de Rainer Maria Rilke, Éd. Bellalui, Namur, 1993.

Disque :

  • Michel Pirson lit des poèmes .

Prix obtenus

  • Prix Amélie Murat et Prix Mesureur par l'Académie Française pour Les roses de la nuit.

  • Prix Broquette-Gonin par l'Académie Française, Prix Henri Davignon par l'Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique, Prix Marcel Lobet par l'Association royale des Ecrivains Wallons, Grand Prix 1974 par l'Académie des Poètes classiques de France pour L'automne et l'hiver.

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les Activités

Rencontres
Salons, Foires, Marchés
Colloques & Conférences
En classe
Boite à outils
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL