Intro 2Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Jacques IZOARD

Jacques IZOARD
Poète.

Jacques IZOARD

Informations générales

Belgique BEL
Né(e) le 29/05/1936 / décédé(e) le 19/07/2008

Biographie

Le 29 mai 1936, naissance à Liège de Jacques Delmotte dans le quartier populaire de Sainte-Marguerite. Son père est instituteur et sa mère professeur de dessin.

1942 : Jacques fréquente l'école communale où son père enseigne. On le sait fasciné par Houdini, le théâtre de marionnettes et la prestidigitation.

1948 : Humanités gréco-latines, à l'École Moyenne et à l'Athénée Royal de Liège. Vers l'âge de 16 ans, il publie ses premiers poèmes dans la revue de l'Athénée, Contacts.

1954 : Fréquente la Faculté de philologie romane. Mais il travaille pour gagner sa vie et est contraint d'abandonner les études à la Faculté.

1955 : Entame des études de régent littéraire. Il collabore à la revue Lettres 55. Il reçoit les encouragements de Georges Linze et Alexis Curvers.

1958 : Nommé professeur dans l'enseignement secondaire. C'est de cette époque que datent les premiers voyages et les premières rencontres importantes : Supervielle, André Breton, Francis Ponge, ...

1962 : Il publie son premier recueil Ce manteau de pauvreté, sous le pseudonyme de Jacques Izoard.

1964 : Membre du comité de rédaction du Journal des Poètes. Les rencontres et les lectures se succèdent : Zadkine, Octavio Paz, Leonor Fini, Robert Varlez ...

Il voyage. Émerveillé par l'Espagne.

1972 : Ce qui sera un événement, il découvre un tout jeune écrivain, inconnu à l'époque, Eugène Savitzkaya.

1972 à 1979 : Création de la revue Odradek, il devient aussi membre du comité d'animation de L'Atelier de l'Agneau, une maison d'édition qu'animent Robert Varlez et Françoise Favretto.

1979 : il reçoit le Prix de Poésie de l'Académie Mallarmé, au Restaurant Drouant, pour ce qui est, jusqu'à ce jour, le grand livre de Jacques Izoard, Vêtu, dévêtu, libre publié chez Belfond (1978).

1979 à 1994 : Jacques Izoard anime des ateliers au Cirque divers à Liège, est nommé secrétaire des Biennales Internationales de Poésie qui se déroulent désormais à Liège, séjourne à la Villa Médicis, écrit, écrit...

Jacques Izoard est décédé le 19 juillet 2008.

Bibliographie

  • Ce manteau de pauvreté - poèmes et autres récits, poésie, Éd. de l'Essai, Liège, 1962, coll. Essai-Poésie. Préface de Paul Gilson.

  • Les sources de feu brûlent le feu contraire, poésie, Société des Écrivains, Bruxelles, 1964. Dessin d'Ossip Zadkine.

  • Aveuglément Orphée, poésie, Guy Chambelland, Paris, 1967. Dessin de Léonor Fini.

  • Des lierres, des neiges, des chats, poésie, Henry Fagne, Bruxelles, 1968. Dessin de Robert Varlez.

  • Un chemin de sel pur suivi de Aveuglément Orphée, poésie, Guy Chambelland, Paris, 1969. Lithographie de Léonor Fini.

  • Le papier, l'aveugle, poésie, Éd. de l'Essai, Liège, 1970.

  • Voix, vêtements, saccages, Bernard Grasset, Paris, 1971.

  • Des laitiers, des scélérats, poésie, Saint-Germain-des-Prés, Paris, 1971, coll. G.C. (Guy Chambelland).

  • Six poèmes, poésie, Tête de Houille, Liège, 1972. Gravure de Robert Varlez.

  • La maison des cent dormeurs, poésie, Gaston Puel, Paris, 1973. Gravures et maquette de Staritsky.

  • La patrie empaillée, poésie, Bernard Grasset, Paris, 1973.

  • Bègue, bogue, borgne, poésie, Éd. de la revue Donner à voir, Waremme, 1974. Couverture avec dessin de Robert Varlez. Rééd. Atelier de l'Agneau, St-Quentin-de-Caplong, France, 1974, 1999, 2000, 2006.

  • Le poing près du cœur in Verticales 12, n° 21-22, Decazeville, 1974.

  • Poèmes, poésie, Louis Dubost, Saint-Gengoux-le-National, 1974, coll. Fond de tiroir.

  • La maison dans le doigt in Cahiers de Roture, n° 4, Liège, 1974.

  • Rue obscure, avec Eugène Savitzkaya, Atelier de l'Agneau, St-Quentin-de-Caplong, France, 1974.

  • Poulpes, papiers, poésie, Commune Mesure, Paris, 1975. Gravure de Jean Coulon.

  • Le corps caressé, poésie, Commune Mesure, Paris, 1976. Gravure de Jean Coulon.

  • La chambre d'Iris, poésie, Fond de la Ville, Awan-Aywaille, 1976.

  • Andrée Chedid, essai, Pierre Seghers, Paris, 1977, coll. Poètes d'aujourd'hui. Rééd. complétée en 2004.

  • Vêtu, dévêtu, libre, poésie, Pierre Belfond, Paris, 1978. Prix de l'Académie Mallarmé, 1979.

  • Avec la rouille et les crocs du renard in Douze poètes sans impatience, Luneau-Ascot, Paris, 1979.

  • Enclos de nuit, poésie, Origine, Senningerberg (Grand-Duché de Lux-embourg), 1980.

  • Langue, poésie, Cahiers du Pré Nian, Nantes, 1980. Sérigraphies de Herman, Bracaval, Boulay.

  • Petites merveilles, poings levés, poésie, Atelier de l'Agneau, St-Quentin-de-Caplong, France, 1980. Photos.

  • Frappé de cécité dans sa cité ardente, poésie, Atelier la Soif étanche, Liège, 1980. Illustrations de Lucien Massaert.

  • Le corps et l'image, poésie, "Aux dépens de l'artiste", Liège, 1980. Eaux-fortes de Jean-Luc Herman.

  • Plaisirs solitaires, avec Eugène Savitzkaya, Atelier de l'Agneau, St-Quentin-de-Caplong, France, 1981.

  • Axe de l'oeil, poésie, Atelier de l'Agneau, St-Quentin-de-Caplong, France, 1982. Dessins de Martin Vaughn-James.

  • Pavois du bleu, Le Verbe et l'Empreinte, Saint-Laurent-du-Pont (Isère), 1983. Huit dessins à l'encre de Chine de Marc Pessin.

  • Voyage sous la peau, Pré Nian, Nantes, 1983. Gravures de Bracaval.

  • M'avait-il dit in La Lettre internationale, n° 16, 1988.

  • Sommeil d'encre, M25 productions, Ougrée, 1988. Illustration de couverture de Robert Varlez.

  • Corps, maisons, tumultes, Belfond, Paris, 1990.

  • Ourthe sourde, S.L., Myrddin, Brive, 1991.

  • Poèmes, avec Andrée Chédid, Ville d'Épinal, Épinal, 1991.

  • Ce que le sable efface, avec La traversée des temps d'Andrée Chedid, Ecole de l'Image, Epinal, 1991.

  • La patrie empaillée suivi de Vêtu, dévêtu, libre, Ed. Labor, coll. Espace Nord, 1992. Préface de Francis Edeline, lecture de Daniel Laroche.

  • Vendettas et tempêtes, Myrddin, Brive, 1994.

  • Sulphur, Banff (Canada), Odradek, 1994.

  • Traquenards, corps perdus, Le Taillis Pré, Châtelineau, 1996.

  • Entre l'air et l'air, Mont Analogue, Charleville, 1997, coll. Etat des Lieux.

  • Carnaval d'hurluberlus, d'après les oeuvres du peintre Robert Ketelslgers, Labor, Bruxelles, 1997.

  • Le corps dans le corps, L'air de l'eau, Brive, 1997.

  • Rue sous-l'eau, Tétras Lyre, Liège, 1997. Illustrations d'André Stas.

  • Corps à couleurs, "Aux dépens de l'artiste", Luis Salazar et Jacques Izoard, Liège, 1998.

  • Le bleu et la poussière, Ed. de la Différence, Paris, 1998, coll. Clepsydre. Prix Alain Bosquet, 1999; Prix triennal de Poésie, 2001.

  • Du temps où le temps n'existait pas, Ed. Pittoresques, Bruxelles, 1999. Sérigraphies de Roger Dewint.

  • Hocheporte, Ed. de la Séranne, Paris, 1999. Monochromes de Jean-Luc Herman.

  • Inouïe nuit, Ed. de la Pierre d'alun, Bruxelles, 2000. Dessins de Roger Dewint.

  • Pièges d'air, Ed. Le Fram, Liège, 2000. Dessins de Selçuk Mutlu.

  • Manuel de dessin, Ed. Textra, Theux, 2001. Linogravures de Kiki Crèvecoeur et Michel Barzin.

  • Dormir sept ans, Ed. de la Différence, Paris, 2001, coll. Clepsydre. Avec six portraits à la plume par Selçuk Mutlu.

  • Vin rouge au poing, Ed. L'Arbre à Paroles, Amay, 2001, coll. L'Orange bleue, avec des collages d'Odette Blavier.

  • Les girafes du sud, récit, Ed. La Différence, Paris, 2003. Avec Selçuk Mutlu.

  • La peau qui se déchire, poèmes, "Aux dépens de l'artiste", Bruxelles, 2003. Avec des sérigraphies de Camille de Taeye.

  • Vain labyrinthe, poèmes, Éditions Zéphir, Paris, 2004. Sérigraphies de Jean-Luc Herman, reliure de Armand Danze.

  • Bastilles ensevelies, poèmes, "Aux dépens de l'artiste", Fontenay-sous-Bois, 2004. Gravures de Marion Legoy.

  • Tout mot tu, tout est dit suivi de Traquenards, corps perdus, Le Taillis-Pré, Châtelineau, 2004. frontispice de Robert Varlez.

  • Propos sur les albums Nuits du peintre Jean Hick et du poète François Jacquemin, Espace Wallonie, 2004. En collaboration avec Eugène Savitzkaya et Marc Renwart.

  • Poésies. Volume I (1951-1978), poèmes, Ed. La Différence, Paris, 2006, coll. Oeuvres complètes, sous la direction de Gérard Purnelle.

  • Poésies. Volume II (1979-2000), poèmes, Ed. La Différence, Paris, 2006, coll. Oeuvres complètes, sous la direction de Gérard Purnelle.

  • Petits crapauds du temps qui passe, poésie, Atelier de l'Agneau, St-Quentin-de-Caplong, France, 2006. En coll. avec Michel Valprémy. Linogravures d'Elisabeth Batard.

  • Thorax, poèmes, Ed. PHI - Ecrits des Forges, 2007. Illustrations de Robert Varlez.

Ouvrages à consulter :

  • Verticales 12 - Jacques Izoard, n° 21-22, 1974. Présentation d'Alain Bosquet.

  • Jacques Izoard ou la douceur du rêve par Jean-Claude Legros, Vérités, 1974.

  • Resserrement et dispersion. La poésie de Jacques Izoard in Le courrier du Centre International d'Etudes Poétiques, n° 188, 1990.

  • Jacques Izoard in la revue Sources n° 6, 1990.

  • La patrie empaillée, Vêtu, dévêtu, libre. Ed. Labor, coll. Espace-Nord, 1992.

Prix obtenus

- Prix littéraire de la Société civile des Auteurs multimédia (Bruxelles) en 1997.

Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les Activités

Rencontres
Salons, Foires, Marchés
Colloques & Conférences
En classe
Boite à outils
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL