Intro 2Service du Livre LuxembourgeoisLa Province de Luxembourg

Alexis CURVERS

Fiche fondée sur un dossier rédigé par J. Fr. GOERRES
Dossier L : n° 4, fascicule 2

Alexis CURVERS
Romancier, poète, essayiste et critique.



Informations générales

Belgique BEL
Né(e) le 16/02/1906 / décédé(e) le 07/02/1992

Biographie

De souche liégeoise, Alexis Curvers a choisi de rester liégeois malgré l'appel des sirènes de Paris où la plupart de ses livres ont été publiés. Auteur de romans et d'essais, poète d'un livre, il est surtout un styliste soucieux de la beauté et de la perfection de la langue, attaché à la tradition mais dont la vocation - qui peut paraître sévère en cette période de laxisme - n'exclut pas l'humour subtil d'un observateur attentif. Il fait figure de classique par sa rigueur, sa sobriété et son attention à l'homme.

Né à Liège le 24 février 1906, Alexis Curvers se retrouve très tôt orphelin. Sa famille va l'aider, ses jeunes frères vont le soutenir, mais il passe une enfance plutôt mélancolique malgré l'apparence rieuse de son caractère.

Est-ce cette mélancolie qui lui donnera très tôt le goût de la lecture et de l'écriture? Dès l'école primaire, il publie avec un ami une petite revue puis, au Collège Saint-Servais, découvre avec enthousiasme l'humanisme classique.

En 1924, étudiant en philologie classique à l'Université de Liège, il collabore aux Cahiers mosans et noue une amitié profonde avec Jean Hubaux.

À la fin de ses études et de son service militaire, il assure quelques remplacements à l'Instruction publique puis accepte, pour un an, la charge de professeur de rhétorique française au Lycée grec Salvavo d'Alexandrie.

À son retour, il épouse Marie Delcourt, brillante helléniste rencontrée quelque temps auparavant, et, rapidement, abandonne sa charge de professeur à l'État pour se consacrer à la littérature et ne garder que quelques heures de cours à la Province.

Le «cadre» de l'enseignement est trop étroit pour le jeune romancier qui ne craint pas d'exprimer nettement ses idées sans égard pour celles de son temps.

Bourg-le-Rond (avec Jean Hubaux) et Printemps chez des ombres sont publiés par Gallimard peu avant la guerre. D'autres récits vont suivre régulièrement jusqu'au succès international de Tempo di Roma (1957). En 1963, c'est une apologie Pie XII, le pape outragé qui clôt les grandes publications.

Jusqu'à son décès, survenu le 7 février 1992, Alexis Curvers publie peu; bon nombre d'articles paraissent dans Itinéraires et diverses revues. Dans ses tiroirs s'accumulent les pages d'une étude sur Van Eyck, d'une autre sur la fin de l'Empire romain, des poèmes, mais il se consacre surtout à la réédition de ses oeuvres et de celles de Marie Delcourt, décédée en 1979.

Bibliographie

Romans :

  • Bourg-le-Rond, Paris, Gallimard, 1937. (en coll. avec Jean Hubaux)

  • Printemps chez des ombres, Paris, Gallimard, 1939. (Réédition avec une lecture de Françoise Tilkin, Bruxelles, Labor, 1987)

  • Entre deux anges, chroniques, Bruxelles, Audace et le Rond-Point, 1955.

  • Tempo di Roma, Paris, Laffont, 1957. (Rééditions Paris, Laffont, 1985 et Arles, Actes Sud, 1991, avec une préface de Jacques Peuchmaurd et une lecture de Véronique Jago-Antoine)

Nouvelles :

  • La famille Passager, études et contes, Bruxelles, Libris, 1942. (Coll. Le balancier, 8).

  • Mercredi des cendres, dans Vingt nouvelles belges, Verviers, Marabout, 1958. (Coll. Melio) p. 66 sqq.

  • Jean (ou le monastère des deux saints Jean) dans Prénoms (Paris, Plon, 1967). (Réédition Arles, Actes Sud, 1988)

  • Le ruban chinois dans Reflets, Bruxelles, Noël, 1937.

  • Le massacre des innocents et Le ruban chinois, Paris, Les belles lectures, 1954.

Poèsie :

  • Cahier de poésie (1922-1949), typographie François Bernouard, Paris, 1949.

  • La flûte enchantée, Cahiers d'art poétique, édités à Liège de 1953 à 1962.

Théâtre :

  • Ce vieil Oedipe, drame satirique en 4 actes, en prose et en vers, d'après Sophocle, Bruxelles, De Visscher, 1947. (Coll. du Rideau de Bruxelles).

Essais et critiques :

  • De l'objection de conscience, état de la question, le Flambeau, juin 1933 et Bruxelles, Finacom, 1933.

  • Sur la réforme de l'orthographe et la pédagogie nouvelle, réflexions d'un observateur, dans Bulletin de l'Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique, 1954. Reproduit dans le Bulletin de l'Association des Classiques de l'Université de Liège, n°2, 1954, p. 8-22.

  • Pie XII, le pape outragé, Paris, Laffont, 1964. (Deuxième édition revue et augmentée :Pie XII, le pape outragé; Bonne nuit très saint Père; petite histoire anecdotique de ce livre, s.l., Dominique Martin Morin, 1988.)

  • La théologie secrète de la prétendue Adoration de l'Agneau, dans Approches de l'Art, mélanges d'esthétique et de sciences de l'Art offerts à Arsène Soreil, Bruxelles, Renaissance du Livre, 1973.

  • Une clef architecturale de l'Agneau mystique des frères Van Eyck, dans Il était douze fois Liège, Liège, Mardaga, 1980.

  • Edgar Scauflaire, par Alexis Curvers et Marie Curvers-Delcourt, Anvers, De Sikkel, s.d. (monographies de l'art belge, 5e série, n°7).

  • Entretien Georges Moucheron - Alexis Curvers, Mons, RTBF, centre de production du Hainaut, s.d.

A consulter :

  • Alexis Curvers, l'homme et l'oeuvre, n° spécial de la revue Ouvertures,1981, 49, rue des buissons, 4000 LIEGE.

  • S. et N. De Winter, Alexis Curvers, dans André Malraux, Alexis Curvers, Francis Ponge, Bruxelles, Hatier, «Auteurs contemporains», 1986, pp. 45-67.

  • Alexis Curvers, pour son 80ème anniversaire, Itinéraires, nE 306, sept.-oct. 1986.

Prix obtenus

Collaborations :

  • Les cahiers mosans
  • Le courrier des poètes
  • La Gaillarde
  • Revue Générale Belge
  • Marginales
  • Raf
  • Savoir et Beauté
  • Le Flambeau
  • Synthèse
  • Empreintes
  • Cahiers du Nord
  • Itinéraires
  • Lecture et tradition
Rechercher par son nom:
Rechercher par un mot:

Rechercher par ordre alphabétique :

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les Activités

Rencontres
Salons, Foires, Marchés
Colloques & Conférences
En classe
Boite à outils
Tous les évènements

 

Région WalloneSLL